Est-ce que c’est beau? Quoi répondre à l’enfant, comment et pourquoi?

Pour la majorité d’entre nous, nous avons tous été confronté par au moins une question surprise avec les enfants. Parmi toutes les questions qui démontrent leur curiosité et leur désir d’apprendre de nouvelle chose, nous retrouvons aussi celle dont nous ne comprenons pas vraiment leur but et dont nous ne savons pas trop quoi répondre.

Parmi ceux-là se retrouve « est-ce que mon dessin est beau ? » Nous nous retrouvons face à cette question un peu désemparée et nous répondons sans trop y réfléchir « Mais oui c’est très joli, bravo ».

En réalité quelle répercussion à cette réponse et surtout pourquoi l’enfant nous pose cette question ? Voici ce dont nous allons discuter aujourd’hui dans cet article.

 

Pourquoi la question « Est-ce que tu aimes mon dessin »?

Lorsque l’enfant pose cette question, il recherche souvent à plaire à l’adulte. Voyant les adultes qu’ils aiment comme des idoles, il veut s’assurer de leurs plaire et de faire des choses qu’ils apprécieront. C’est un moyen sécurisant pour eux et une sorte d’approbation pour savoir s’ils font bien les choses.

dessin, coloriage, dessin lavable, espacement, activité motricité fine, activité enfant, pourquoi le dessin, comment répondre, quoi répondre et comprendre pourquoi l'enfant demande la question.

Les réponses avec une répercussion contraire à celle désirée

Lorsque nous répondons « oui, ton dessin est très joli », nous venons de mettre une étiquette sur son dessin et de poser un certain critère de beauté. Dans la durée, ce critère de beauté pourrait mettre des barrières à l’enfant pendant le cheminement de son développement. Il se pourrait alors qu’il s’empêche d’essayer de nouvelle chose de peur de devenir moins bon qu’auparavant et que son estime en soi touchée.

Bien sûr lorsque nous répondons qu’il est beau, nous donnons cette réponse avec amour et support. Cependant, cette réponse remplie d’amour et de bienveillance pourrait avoir des répercussions inverses.

Se faisant dire par les adultes qu’il apprécie que ses dessins sont beaux, l’enfant pourrait se retrouver dans un environnement de comparaison et de compétition (mon dessin est plus beau que celui de mon ami) et lorsqu’il posera la question à un de ses amis et que celui-ci lui répondra qu’il n’aime pas son dessin, l’enfant risque de se retrouver dans des émotions de rejet et de déception, ce qui pourrait par la suite mettre une barrière entre le dessin et l’enfant à l’avenir. Donc, qu’il perd le gout de dessiner de peur de ne pas être aimé, car son dessin est maintenant une partie de lui.

 

Quoi répondre à l’enfant

Voici donc ce que nous pouvons répondre à l’enfant. Nous pouvons en premier lieu le questionner sur son dessin « Est-ce que toi tu aimes ton dessin? Que préfères-tu de ton dessin? Explique-moi ton dessin? »

Résultat; C’est question vont permettre à l’enfant de gagner en assurance, à trouver lui-même ses fiertés, stimulera son langage et développera en plus ses habilités sociales.  

Si nous voulons donner un compliment sur le dessin de l’enfant, nous pouvons le faire en adoptant une petite technique simple de remarque. Nous observons les couleurs qu’il a utilisées, les formes ou les éléments qu’il aurait pu essayer qu’il n’avait jamais essayer auparavant. Par exemple « Oh je remarque que tu as utilisé la couleur jaune, je crois que c’est une couleur qu’utilise peu d’habitude! » ou même « Je remarque que ton bonhomme à maintenant des 4 doigts! C’est la première fois que tu fais des doigts. Bravo! »

Résultat; On décrit en mots ce que l’on voit ce qui enrichit le langage de l’enfant, on aide l’enfant à trouver ses fiertés, l’enfant sera fière d’avoir essayé des nouvelles choses, il sera curieux lors des nouveaux apprentissages.

dessin, coloriage, dessin lavable, espacement, activité motricité fine, activité enfant, pourquoi le dessin, comment répondre, quoi répondre et comprendre pourquoi l'enfant demande la question.

En conclusion

Le développement de l’enfant peut parfois paraître comme quelque chose de compliqué, surtout en sachant que chaque enfant est unique. Mais une chose qui ne change pas est le besoin de se sentir aimé par les gens qu’ils aiment. Donc, les suggestions offertes dans cet article permettront à l’enfant de se sentir aimé tout en favorisant son estime et son développement. Il se peut aussi que notre réponse du départ réapparaît parfois, c’est normal, car c’est un peu le même principe qu’un changement d’habitude. Avec mon groupe d’enfants, il m’a fallu environ un mois pour adopter ce nouveau comportement et parfois, il m’arrivait de répondre oui à l’enfant instantanément. C’est lorsque je remarquais cette réponse qui sortait de ma bouche sans même y penser que je demandais par la suite à l’enfant ce qu’il pensait de son dessin.

 La moral; donné vous du temps et s’il vous arrive encore de dire oui, ne vous inquiétez pas, il est possible de renverser cette réponse pour retourner la question à l’enfant.

 

Retour au blog