Le dessin à 12 mois ? Comprendre l’importance de l’activité.

12 mois l’enfant gribouille

Autour de 10 à 12 mois, il est conseillé de commencer cette activité en surveillant l’enfant. C’est à cet âge que l’enfant débutera la tenue du crayon et trouvera un plaisir à voir apparaître les couleurs sur un papier. Pour lui, se sera comme un tour de magie, au fur et à mesure qu’il fera des traits sur une feuille il sera épaté par la couleur qui apparaîtra. Pour assurer une expérience plaisante, il est conseillé de lui fournir une grande surface à colorier accompagnée de différents matériels pour qu’il puisse explorer à sa guise (emporte-pièce, différentes grosseurs de crayon). 

L’importance du gribouillage

Le gribouillage est la première étape pour ensuite ouvrir la porte à plusieurs apprentissages tout comme : tenir un crayon, trouver s’il préfère utiliser la gauche de la droite, transformer ses traits en petits bonhommes jusqu’à apprendre à écrire. 

Il est donc important de ne pas banaliser cette étape, car l’enfant devra passer par celle-ci pour ensuite franchir les étapes suivantes. Un peu comme lorsque nous bâtissons une maison. Nous ne pouvons pas bâtir une maison sans fondation et sans clous. Nous ne pouvons surtout pas bâtir une maison si nous ne savons pas comment utiliser les outils ni avec quelle main.

 

fondation, enfant, coloriage et dessin enfant 12 mois, 10 mois, bébé, gribouillage, activité enfant, espacemini, EspaceMini, créativité, crayon, apprentissage

 

 

 

Comment initier l’enfant au dessin (autour de 12 mois)

Lorsque l’enfant est prêt à passer à l’étape du crayon et du papier, il en démontrera l’intérêt. Il est donc suggéré de profiter de son intérêt pour apporter différents supports et outils. La meilleure manière d’initier l’enfant c’est en allant chercher sa curiosité. Il est donc recommandé de dessiner devant lui et de lui fournir le matériel nécessaire tout en l’accompagnant pour s’assurer qu’il est en sécurité.

 

En résumé, l’étape du gribouillis autour de 10 à 12 mois est une étape cruciale, tout autant que celle du babillement. Lorsque l’enfant babille, il se pratique à effectuer des sons pour éventuellement communiquer avec la parole. La seule différence est que lorsque l’enfant gribouille, il se pratique pour éventuellement communiquer par écrit.

Retour au blog